La Méthode Stévanovitch

Une approche axée sur la la santé et la connaissance de soi


L’Art du Chi – Méthode Stévanovitch est une pratique corporelle qui a pour objectif la maîtrise de l’énergie vitale, le Chi. Notre approche se fonde sur un apprentissage graduel des techniques énergétiques et de leur intégration dans le mouvement. Elle favorise la conscience, la perception et l’utilisation de l’énergie vitale, tout d’abord à des fins de bien-être et de santé, puis comme outil de connaissance de soi et du monde. 

L’Art du Chi – Méthode Stévanovitch comporte différentes pratiques :

La Méthode Stévanovitch

2 axes d'apprentissage

La recherche, la mobilisation du Chi au sol et sa mise en circulation dans le mouvement vont de pair. Il est tout aussi illusoire de pratiquer le Tai Ji Quan (taïchichuan) sans le support du Chi que de pratiquer les techniques de Chi sans les réaliser, les incarner dans le mouvement. 

Ces deux dimensions de notre art s’influençant mutuellement, notre apprentissage se fait selon deux axes complémentaires :

  • les techniques de Chi, en posture assise ou couchée. Elles font appel à des utilisations très précises de certains muscles, à l’attention et à la volonté. 
  • les mouvements debout, avec ou sans déplacement. Deux choses nous guident dans l’apprentissage des mouvements : la compréhension du sens martial des mouvements et la perception du Chi.

2 axes d'apprentissage

3 façons d’apprendre

L’enseignement est accessible selon diverses formules. Complémentaires, elles se distinguent par leur apport particulier.

  • Cours hebdomadaires et ateliers. Donnés dans de nombreuses municipalités du Québec, les cours hebdomadaires et ateliers thématiques permettent d’apprivoiser l’enseignement à petits pas et d’entretenir les acquis. Par ailleurs, de nombreux enseignants offrent des cours hebdomadaires en ligne. Les cours ainsi donnés via Zoom couvrent le programme régulier de travail au sol (techniques de Chi) et de travail debout (Qi Gong et Tai Chi). Des pratiques guidées sont aussi offertes par certains enseignants ou pratiquants avancés : elles facilitent la mémorisation des enchaînements et renouvellent le plaisir de pratiquer en groupe.
  • Cours au Centre Pierre Boogaerts. Donnés tout au long de l'année, les stages au Centre Pierre Boogaerts permettent d’approfondir l’essence des techniques enseignées et de perfectionner l’exécution des mouvements, ou encore de suivre une formation plus approfondie pouvant mener à l’enseignement de l’Art du Chi. Le formateur Pierre Boogaerts met également à la disposition des élèves de l’Art du Chi des séries thématiques de techniques de Chi via Zoom et des cours de Qi Gong et de Tai Chi en abonnement mensuel ou annuel.
  • Grand stage d’été. Le Centre organise chaque année le Grand stage d’été, une formule sur quatre semaines qui conjugue vacances et ressourcement. En période de COVID, le grand stage se donne en ligne, une formule originale qui permet à la directrice du Centre international, Michèle Stévanovitch, et aux formateurs européens de joindre les rangs de l’équipe québécoise, composée du formateur Pierre Boogaerts et des six Professeurs délégués du Québec. À eux tous, ils assurent la diffusion de cours de tous niveaux : débutant, intermédiaire, avancé, très avancé. Aussi, tous les deux ans, le Centre Pierre Boogaerts accueille pendant quelque 10 jours l'un des quatre formateurs oeuvrant en Europe ou encore la directrice de l’École internationale, Michèle Stévanovitch. Des 11 exercices de santé aux 127 postures, ces stages sont l'occasion pour chacun de perfectionner, voire de redécouvrir, leur art.

4 niveaux de progression

L’enseignement permet une progression personnalisée dans le sens où chacun poursuit son apprentissage en fonction de ses choix et de sa motivation. Cette progression toutefois n’est pas toujours linéaire, car il ne s’agit pas de connaissances à acquérir, mais bien de facultés à réveiller et à développer, sur le plan physique autant que mental. On s'entend cependant pour reconnaître les quatre grands niveaux de progression suivants :

  • Niveau « Débutant ». Période d'introduction où l'on découvre les premières perceptions du Chi, la respiration et le Tantien à travers les exercices de Qi Gong que sont les 11 exercices chinois de santé et les 8 brocarts. Elle se déroule généralement sur une période d’un an. 
  • Niveau « Intermédiaire ». Les 24 postures sont les premiers pas dans l’apprentissage du Tai Ji Quan (taïchichuan). C’est aussi le moment de se familiariser avec une façon particulière de respirer pendant l’exécution des mouvements. Les mouvements deviennent plus ronds et légers, ils commencent à être  « portés »  par le Chi. 
  • Niveau « Avancé ». Le passage aux 108 postures se fait dans la continuité des 24. C'est l’étape où se réalise l’intégration de la respiration dans les mouvements. Progressivement des techniques énergétiques plus complexes sont abordées. Cette étape d'approfondissement et d'intégration se fait sur plusieurs années. 
  • Niveau « Très avancé ». Le prolongement et le perfectionnement des techniques dans une recherche plus profonde est sans fin. À l'apprentissage de la forme des 127 postures se superpose l’assimilation de techniques énergétiques évoluées dont certaines débordent du cadre du Tai Ji Quan (taïchichuan). Ce qui était recherche devient Voie. 

  • DÉROULEMENT DES COURS

    Les cours hebdomadaires se donnent de septembre à mai, à raison de deux ou trois sessions par année (automne, hiver et parfois printemps).

    La première moitié des cours, consacrée au travail au sol, est axée sur la détente, les étirements, les automassages et l’apprentissage des techniques énergétiques. La deuxième moitié, dédiée au travail debout, est consacrée à l’apprentissage et à la mémorisation des formes de Tai Ji Quan (taïchichuan) et de Qi Gong, et vise à l’intégration progressive dans les mouvements des techniques énergétiques apprises au sol.

    Le matériel nécessaire à l’apprentissage est en général fourni sur place. Sur le plan vestimentaire, aucune tenue particulière n’est requise, mais le port de vêtements assurant l’aisance du mouvement est recommandé.

  • DÉROULEMENT DES ATELIERS

    Le déroulement des ateliers varie selon la nature et la durée de ceux-ci. De façon gnérale toutefois, il y a alternance entre le travail au sol, axé sur la l’apprentissage des techniques énergétiques, et le travail debout, visant l’intégration dans le mouvement des techniques énergétiques apprises au sol. Une courte pause-santé est allouée entre les deux parties du cours ou entre les cours. 

    Le matériel nécessaire à l’apprentissage est en général fourni sur place. Sinon, la fiche descriptive de l’atelier, accessible en cliquant le titre de l’atelier dans la page Horaires et tarifs, le précise.

  • DÉROULEMENT DES STAGES

    La plupart des stages au Centre Pierre Boogaerts se déroulent sur une période de 5 1/2 jours, du samedi au jeudi soir (relâche le mardi après-midi). Le Centre offre également des stages plus longs et des ateliers en formule weekend 2 ou 3 jours

    Les cours débutent à 9 h 30 et se poursuivent jusqu’à 18 h, entrecoupés d’une pause-santé d’une demi-heure, le matin et l’après-midi. La pause-repas s’étend de 12 h 30 à 15 h. Elle assure aux stagiaires le repos nécessaire à l’intégration des techniques énergétiques et des postures apprises le matin. Des blocs d’une durée d’une heure ou d’une heure et demie sont consacrés en alternance au travail au sol et au travail debout, à raison de deux séances le matin et de deux séances l’après-midi.

    Le Centre fournit sur place le matériel requis pour les stages. Sur le plan vestimentaire, aucune tenue particulière n’est requise, mais le port de vêtements assurant l’aisance du mouvement est recommandé.